En compétition à Nice

Résilience d'été

Présenté par Benjamin ILLAT de l’Association Paysagistes Sans Frontières (PSF)

© Association paysagistes sans frontières

Comment le temps et les éléments vont-ils transformer les paysages emblématiques de la Côte d'Azur ? Loin du futur dystopique qui nous est promis, notre installation cherche à prouver que les écosystèmes, toujours, évoluent, se métamorphosent et s'adaptent.

Nous proposons donc de renverser l'histoire des jardins, qui regarde le passé, pour se prendre à rêver le futur des jardins d'ici, et imaginer la Côte d'Azur de demain.

Nous travaillerons à partir des reliefs calcaires escarpés de la région qui seront représentés par une structure en bois blanchie à la chaux, lumineuse, monumentale. Il s'agit d'une architecture montrant le calcaire, sa matière, mais aussi ses vides et ses fractures. Il ne restera que quelques reliques chimériques de ce sol, son squelette en quelque sorte, transformé par l'érosion, l'action du climat, le temps.

Cette structure qui imagera les traces des paysages actuels, sera installée sur un sol rouge et ocre, représentant l'argile qui donnera un contraste très fort avec la clarté de l'installation. Cette argile, c'est le résultat de la transformation naturelle du calcaire par l'action chimique de la nature et des hommes (les végétaux, le gaz carbonique présent dans l'air, l'acidité de la pluie...).

Si l'on se projette alors dans plusieurs millénaires, les Alpes-Maritimes auront aussi un cortège végétal composé de plantes venues de loin. Ces végétaux vont traverser la Méditerranée, et migrer du Sud vers nos latitudes. Nous vous proposons alors à notre tour un jardin spectaculaire et fantasmé, par son architecture poreuse, élancée et composée de très nombreux éléments qui s'assembleront infiniment en jouant avec la lumière naturelle. Au-delà des discours alarmistes sur les changements climatiques, notre installation amènera le visiteur à se questionner sur le futur des paysages de la Côte d'Azur.

Déambulant dans une nature métaphorisée, il se prendra à "rêver" ces changements, et se questionnera sur l'action des éléments, de l'eau, du vent, des végétaux, mais aussi de lui-même, sur le monde qui l'entoure, et qui se transforme, inexorablement.

Équipe de réalisation

- Image en taille réelle, .JPG 907Ko (fenêtre modale)

Benjamin Illat, Etienne Roby, Axel Adam-Couralet, Estelle Briaud, Nicolas Brousse, Hugo Levére, Xin Luo, Jean-Baptiste Audubert, Sebastien Thomas et Pierre Delmau.

PFS est une jeune équipe de paysagistes, artistes, architectes et designers. Ils travaillent ensemble depuis plusieurs années, dans une réflexion qui met leurs différentes pratiques professionnelles en résonance. L'art, l'architecture et le paysage étant indissociable d'un aménagement harmonieux. Ils cherchent aussi à poser un regard positif sur les systèmes naturels et anthropiques qui les entourent. Leur volonté est de développer une pratique commune où les actions humaines ont des effets positifs sur les écosystèmes dans lesquels ils s'inscrivent, et inversement. (BORDEAUX)

Jardin réalisé avec le concours de :
l’Agence d'architecture Moonwalk Local, structure bois (Bordeaux) ; Romain Feuchot, ébéniste structure en bois (Cosnac).