En compétition à Nice

Au-dessus des immortelles

Présenté par le collectif Ma.Gy
Prix du jury presse

© MaGy Collectif

Notre rêve de Méditerranée est celui d’un jardin sauvage, inspiré des milieux de garrigue, qui stimule les cinq sens et apporte aux villes des espaces de nature autonomes, qui s’harmonise et s’équilibre sans l’aide de l’homme.

A bord d’une balançoire, objet de rêve et de nostalgie, nous souhaitons embarquer le visiteur dans une façon onirique singulière d’expérimenter le jardin conquérant et pionnier de la Méditerranée, celui qui défie les milieux les plus hostiles.

Le visiteur chemine dans le milieu urbain peu fertile et est attiré par une imposante structure qui, comme un écrin, protège un jardin. Il s’avance et traverse un milieu sec et hostile, composé de roc, de cendres et de sable. De mystérieuses bombes de graines jonchent le sol, jetées là par hasard. Quelques plantes commencent à germer ici et là, pionnières et conquérantes,  elles fissurent la croûte de sol et craquellent l’argile des bombes de semences. Ces courageuses herbes guident le visiteur vers un jardin central, riche, fertile ; il suit les ailes de la structure qui l'invite depuis les rues lointaines.

Au terme de son cheminement le spectateur est invité à explorer ce jardin sauvage, vierge, comme s'il se trouvait sur une balançoire. On ne marche pas dans ce jardin central, on le survole, comme si ce paradis végétal était irréel, comme s’il n’existait pas tout à fait. Les sensations s’entrechoquent et se confondent dans ce jardin méditerranéen et sauvage qu’est la garrigue. Depuis ces belvédères mobiles, on est plongé dans un univers vaporeux et onirique pour vivre une expérience unique.

Et pourtant, traversant les arides comme une quête initiatique, le visiteur était loin de se douter du jardin secret qui lui promettait cette évasion au cœur de la garrigue, s’affranchissant du temps et oubliant la vie citadine. Notre rêve est un hymne à la force des plantes qui, conquérantes, renaissent malgré des conditions inhospitalières.

Avant d’entrer dans le jardin, le visiteur traverse un milieu sec et désertique mais découvre également la force des plantes à pousser malgré tout. Au cœur, il découvre les balançoires, objets ludiques, qui lui permettent de visiter le jardin en « rêvant ». Il est encouragé par les bombes de graines qu’il découvre le long de son parcours et dans tout le jardin, à participer lui-même à reverdir nos villes.

Équipe de réalisation

- Image en taille réelle, .JPG 2,31Mo (fenêtre modale)

Marguerite Ribstein, Grégory Cazeaux

Équipe curieuse et frénétique, le collectif Ma.Gy est composé de Marguerite Ribstein, Paysagiste Concepteur et de Grégory Cazeaux, Architecte DPLG et Paysagiste. Associant architecture, paysage et urbanisme, Ma.Gy cherche à développer des projets forts, innovants, combinant architectures et végétal, afin de réfléchir à des solutions pour rendre notre monde plus humain, écologique et créatif. Tant par leurs formations et leurs expériences que par leurs personnalités, leurs sensibilités et leurs imaginaires, ils forment un duo complémentaire, pluridisciplinaire et passionné. (LYON)

Jardin réalisé avec le concours de :
SAS Riviera Charpente (Yoann Pappalardo), fourniture et construction de la charpente bois, (Vallauris) ; Pépinière de la Libre, fourniture de certains végétaux (Besse sur Issole) ; Pépinière Sainte-Marguerite, végétaux (Grasse) ; Carrières de la Siagne.

© Département06