Hors compétition à Antibes Juan-les-Pins

Sieste en Méditerranée

Présenté par la ville d’Antibes Juan-les-Pins

La sieste, étape préalable au rêve, revêt une importance toute particulière sur le pourtour méditerranéen.

Le jardin symbolise la chambre, lieu de repos, lieu intime, qui invite aux songes. La connexion entre le ciel et la terre est marquée par les trois cyprès de Provence. La fenêtre vers la mer est bordée par la voûte de cyprès.

Les bordures sont matérialisées par des végétaux qui étaient cultivés à Antibes comme le Strelitzia, l’Aspidistra, le Clivia, l’Asparagus, l’Iris, le Chamaerops. Des vignes en pot rappellent l'importance du raisin et de la poterie en méditerranée. Les bigaradiers, clin d’œil au jardin des Hespérides, représentent l’arbre nourricier avec ses pommes d’or. Oliviers, palmiers, lauriers roses, jasmins, lavandes enchantent l’espace avec leur parfum des terres de méditerranée.

Les couleurs orange, bleu et blanc qui structurent l’aménagement ont été choisies en référence aux couleurs du ciel méditerranéen avec l’azur du ciel omniprésent, pimenté d’un soleil généreux orangé et de quelques nuages blancs. La pergola symbolise le refuge à travers l’ombre protectrice qu’elle projette. Le muret de la jardinière intérieure utilise les moellons de tuf de Sicile, roche sédimentaire créée par la concrétion de coquillages et de sable de méditerranée. Des transats de couleur invitent à la détente.

Ce jardin, sans être clos, apporte une intimité en connexion avec la nature et vous plonge dans un espace propice à la détente et au rêve… de Méditerranée.

Équipe de réalisation

Jardin conçu et réalisé par le service Espaces verts de la ville d’Antibes Juan-les-Pins.