Édition 2021 à Menton

Hybridations artistiques

D'Aurélien Davroux et Michel Lopez.
Sur les rivages de la Méditerranée, des Hommes ont posé leurs valises : depuis le XIXe siècle, la Côte d’Azur est terre d’accueil de la communauté russe et de ses artistes.

- Image en taille réelle, .JPG 2,03Mo (fenêtre modale)

LE JARDIN

Sur les rivages de la Méditerranée, des Hommes ont posé leurs valises : depuis le XIXe siècle, la Côte d’Azur est terre d’accueil de la communauté russe et de ses artistes.

Dès l’entrée du jardin, le visiteur est transporté dans la toundra et de la taïga puis est happé par une malle de voyage géante, symbole de cette migration. Elle ouvre sur le monde intérieur du souvenir, comme dans l’intimité d’une boite crânienne. La malle restitue un fragment d’histoire artistique en souvenir des œuvres de Marc Chagall, Guillaume Apollinaire, Romain Gary, Anna Marly, Serge Diaghilev et d’autres artistes russes qui ont marqué la région.

Une paroi de la malle est tombée et devient terrasse ouvrant sur la Méditerranée, son jardin exotique et la garrigue. Une variété de petites malles sont disposées comme des Matriochkas et offrent au visiteur une nouvelle déambulation parmi les végétaux et les souvenirs.

Le jardin devient métaphore de l’hybridation entre art et nature, entre Russie et Méditerranée.

PAYS

France

LES CONCEPTEURS

- Image en taille réelle, .JPG 1,74Mo (fenêtre modale)

Aurélien DAVROUX est paysagiste. Il a créé PHYTA Conseil : bureau d'études spécialisé en botanique, pour des aménagements végétaux durables et résilients. D’origine niçoise, ce mordu de plantes est notamment l’auteur de « Toutes les plantes supportant la sécheresse ».

Michel LOPEZ est paysagiste. Lauréat du festival de Chaumont sur Loire 2017 avec le jardin « Inspiration ». C’est un passionné d’arbre et de culture russe. Il est aujourd’hui conseillé agricole en Afrique.

PARTENAIRES DE LA RÉALISATION

Anne Marlangeon, scénographie, Arrosage & Paysage, Ecovégétal, Lefranc Bourgeois, Pépinière de la Libre, Somat carrière

Les accès aux jardins sont assujettis aux contraintes sanitaires en vigueur.