Festival des Jardins de la Côte d'Azur

Le IN : Concours de jardins éphémères

Le concours a pour objet la réalisation d’un jardin éphémère sur une surface d’environ 200 m2 par une équipe sélectionnée sur dossier par un comité technique.

Image en taille réelle, .JPG 1.2Mo (fenêtre modale)|

Pour cette première édition, ce sont 10 jardins qui seront réalisés.

Le concours est réservé aux architectes paysagistes, paysagistes, entreprises du paysage et autres professionnels, accompagnés par une entreprise du paysage pour la réalisation du jardin.

De juin à fin septembre 2016, 25 candidats ont déposé un dossier de participation, 5 issus des Alpes-Maritimes, 8 de la région Provence Alpes-Côte d’Azur, 14 d’autres territoires français et 2 de l’étranger (Monaco et Maroc). Ils ont été départagés le 14 octobre 2016 par un comité technique présidé par l’Architecte paysagiste Jean MUS, et composé de représentants des associations de professionnels du paysage, des communes d’accueil partenaires et des organisateurs. Autant de talents et de merveilles qui augurent une sélection exceptionnelle.

Les jardins éphémères sont répartis sur cinq villes phares en matière de jardin qui accueillent deux jardins éphémères chacune.

Les jardins en compétition par ville

  • Antibes - Juan-les-Pins

    L’environnement naturel dont bénéficie la commune, avec ses 23 km de côtes, son sentier littoral sous-marin, ses espaces de nature sont autant d’atouts et font d'Antibes - Juan-les-Pins une terre d’élection, un véritable Eden.

  • Cannes

    Le cadre de vie de Cannes, c’est tout d’abord un cadre naturel unique : le littoral, la baie, les îles et les collines. Ce sont aussi des milieux naturels préservés : la mer, les îles de Lérins, la Croix-des-Gardes, les parcs, les jardins et les vallons.

  • Grasse

    Le charme de ses paysages, la richesse de son patrimoine, le caractère propre de son industrie, font du Pays de Grasse une destination hors du commun.

  • Menton

    Depuis le XVIIIe siècle, la cité est réputée pour la qualité de ses espaces botaniques. Elle est la ville où le citronnier pousse en pleine terre. Les massifs fleuris, les 7 000 arbres et les jardins d’exception représentent 46 hectares.

  • Nice

    La ville de Nice offre, au détour de ses rues, des espaces de verdure. Les quelques 300 hectares de parcs et jardins dessinent des paysages inédits et oniriques. La douceur du climat de la ville a permis l’acclimatation de nombreuses espèces végétales du monde entier.

Les 10 jardins en compétition

  • Bulles encensées

    Antibes / Le jardin proposé invite à l’évasion par nos sens. Il est une expérience corporelle pure, primitive, une immersion dans un paysage des richesses sensorielles méditerranéennes.

  • Les Ondées

    Antibes / De ses abords nappés d’une végétation rase, éparse, le jardin s’ancre dans son territoire d’arrière-pays.

  • Le Banquet

    Cannes / Au creux d’un banquet pousse un jardin. C’est un jardin opulent, il déborde sur la table. Les feuilles viennent caresser la nappe...

  • Le jardin de la Sixième Extinction

    Cannes / Le jardin représente un voyage dans l’histoire de la relation entre la Terre et les Hommes, et questionne sur la place de notre sensibilité vis-à-vis de l’environnement du monde de demain.

  • Fragrances Naturelles

    Grasse / Imaginé pour la ville de Grasse, le jardin met en scène le savoir-faire du parfumeur et son lien si étroit avec le règne végétal.

  • Dansité

    Grasse / Si certains affirment qu’aux premières heures de la vie nous venons au monde en dansant, que faisons-nous de cette danse tout au long de l’existence où corps et âme sont souvent en décalage l’un et l’autre ?

  • Jardins Secrets

    Menton / C’est un jardin pas comme les autres, c’est une mer. Une mer qui rappelle la Méditerranée, celle sans qui aucun des jardins de la Côte d’Azur n’auraient pu voir le jour.

  • L'Îlot Gourmand

    Menton / Le jardin comestible méditerranéen est un éveilleur de sens.

  • Palace Paradis

    Nice / A l’heure du réveil de la végétation et du paysage quand arrive le printemps, notre jardin est une invitation à briser notre timidité dans notre façon de parcourir l’espace.

  • Mounta Cala

    Nice / Le jardin a deux sources d’inspiration. La première est la Mer, élément primordial de notre région. Et la seconde se situe au port de Nice, les Pointus, bateaux de pêche traditionnels de la région.