Festival des jardins de la Côte d'Azur

Julie Depardieu, marraine du Festival

Image en taille réelle, .JPG 121Ko (fenêtre modale)|Julie Depardieu© Frédéric Poletti

Quel plaisir pour une passionnée de fleurs comme moi de parrainer un événement qui va porter le jardin au centre de l’attention pendant un mois.

Le Festival des Jardins de la Côte d’Azur est une évidence, nous avons un véritable savoir-faire en France, reconnu mondialement, et nos jardiniers sont parmi les meilleurs. Le jardin méditerranéen fait rêver par-delà les frontières et on le comprend aisément : une végétation exceptionnelle, un climat propice, des sens sans cesse sollicités.

Prendre le temps de flâner au jardin nous reconnecte avec nous-mêmes. J’aime particulièrement me balader dans les jardins de Versailles, ce domaine enchanté où Nature sauvage et prouesses techniques se mêlent.

C’est un endroit tellement propice au songe. Je passe aussi beaucoup de temps dans mon jardin, moins en ce moment malheureusement, mais c’est toujours une vraie respiration de tailler, de gratter la terre, de veiller sur le potager. Un jardin est généreux, conciliant : on peut se tromper parfois, on peut l’oublier quelque temps, il ne nous en tient pas rigueur.

Durant tout le mois d’Avril, un programme très dense d’animations est prévu sur toutes les communes du département des Alpes-Maritimes : profitez-en ! Visitez des jardins, écoutez des concerts en plein air, mangez des fleurs, cultivez vos connaissances botaniques, faites-vous plaisir.

Grâce au festival In, nous pourrons aussi tous découvrir les créations de 10 jardiniers sur la thématique de l’éveil des sens : comme vous certainement, j’attends d’eux qu’ils m’émerveillent, qu’ils m’emmènent dans leur univers, hors du temps, l’espace de quelques instants. J’ai hâte de les rencontrer.

Longue vie au Festival des Jardins de la Côte d’Azur, une belle occasion de rappeler que le jardin apporte bonheur, bien-être, qu’il a sa place partout, y compris dans les centres villes !

Julie Depardieu en quelques mots

Julie Depardieu est une touche à tout : après des études de philosophie, elle enchaîne les stages dans le milieu du cinéma jusqu’à tourner pour la première fois en 1996 dans le téléfilm "Les liens du cœur" de Josée Dayan. Aussi présente sur le petit que sur le grand écran, c’est au cinéma qu’elle est distinguée en devenant la première actrice à recevoir deux Césars pour le même rôle dans "La petite Lili" de Claude Miller en 2004 (meilleur espoir et meilleur second rôle).

Elle remporte à nouveau un César du meilleur second rôle en 2008 pour "Un secret" du même cinéaste. Julie Depardieu découvre les planches en 2003 avec "Mémoires de deux jeunes mariées" d’Honoré de Balzac, puis "Le jardin aux betteraves" de Roland Dubillard l’année suivante.

Passionnée de musique classique, elle met en scène "Les Contes d’Hoffman d’Offenbach" en 2008, et en 2015 elle participe à un concert-lecture à la Fondation Maeght pour l’inauguration de l’exposition « En chemin » de Gérard Garouste autour de son livre « L’Intranquille ».

Mais elle est aussi une passionnée de fleurs, de jardins, qu’elle prend plaisir à cultiver elle-même dès qu’elle le peut. Elle aimerait faire l’école du paysage de Versailles, est une adapte de la permaculture. Après des années de désherbage et de taillage intensif dans son jardin de la région parisienne (quitte à imposer le sarcloir à ses invités), elle prend aujourd’hui plaisir à découvrir les qualités de la flore spontanée.

En avril 2017, Julie Depardieu sera la marraine du Festival des Jardins de la Côte d’Azur et aura notamment l'honneur, avec les autres membres du jury, de choisir le lauréat de cette première édition.