LA VOIE HERACLEENNE

De Nicholas Tomlan Garden Design (France). Le jardin est construit autour d’un chemin en pierre orienté vers deux points de solstice, qui forment l’axe principal du jardin.

© Noemie Baracco

La voie Héracléenne

De Nicholas Tomlan Garden Design (France).

Le jardin est construit autour d’un chemin en pierre orienté vers deux points de solstice, qui forment l’axe principal du jardin.

D’un côté du chemin, on regarde vers le lever de soleil pendant le solstice d’été, et de l’autre côté, vers le soleil qui se couche pendant le solstice d’hiver.

Ce chemin était appelé La Voie Héracléenne. Le jardin est planté dans un sol graveleux, mettant en valeur des plantes adaptées à la sécheresse et à l’environnement local. Les plantations consisteront d’arbres locaux et de plantes vivaces.

Toutes les pierres et graviers viendront de sources locales.

Aspects éco responsable

Ce jardin est composé de matériaux 100% locaux, notamment des pierres et graviers de carrières avoisinantes ou achetés localement.

Les plantes, toutes adaptées au climat méditerranéen sont principalement achetées localement.

Elles sont aussi choisies pour leur peu de besoin en eau. Il n’y a pas de produits chimiques nécessaires dans ce jardin.

L’équipe

Né aux États-Unis, Nicholas Tomlan y a travaillé 15 années à Longwood Gardens puis en 2015, il a déménagé en France et a travaillé 3 ans comme directeur botanique au Château de Chenonceau.

Il y a dessiné le jardin hommage à Russell Page, ouvert en 2018. Depuis 2019, il a créé son entreprise pour la conception des jardins. En 2020, il a participé au Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire, où il a obtenu le prix de la création.

En 2021, il a conçu un jardin pour la conférence international sur la biodiversité pour les Nations Unies en Chine.

Il continue à travailler sur des projets très intéressants pour des clients privés. Monterrat Noé, apprenti Campus Vert d’Azur.

Les partenaires

  • Plantagenet Plantes 
  • Pépinière Filippi 
  • Pépinière Gaudissart