En compétition à Grasse

L'impression des songes

Présenté par Solène ORTOLI

© Solene Ortoli

A mes souvenirs de séjours dans le sud sont venus se calquer certaines peintures de Matisse, Raoul Dufy ou Bonnard. Dans mon imaginaire, le sud s’aperçoit par une fenêtre entrouverte ou bien se contemple du haut d’un relief vallonné.

Le thème « Rêves de Méditerranée » me donne envie de proposer un espace fantasmagorique en lien avec les représentations que l’on se fait de la Provence, à la frontière entre le jardin et la peinture, entre le souvenir et le rêve.

Le projet que je propose est un espace qui pourrait être perçu et observé à la fois comme un jardin mais également comme un fragment de musée à ciel ouvert. Deux panneaux aux reflets semi-réfléchissants et très légèrement inclinés, sont situés dans le fond de la parcelle. Les reflets sont ponctués des teintes du massif qui les précède et apparaissent aux yeux des visiteurs, par leur aspect pictural, comme des œuvres abstraites en écho au jardin.

A mes yeux, la Méditerranée s’exprime par certaines associations de teintes : les verts acidulés et profonds se mélangent à ceux plus grisés et veloutés. Ainsi, dans les massifs que je propose de mettre en place, les Artemisia et les Armoises viendront associer leur vert gris à ceux plus forts du thym, du romarin et d’autres herbes du Sud. Le parme de la lavande (encore discret en avril) sera ponctué de belles tâches jaune soleil des fleurs de mimosa (Mimosa 4 saisons). Les tiges rouges des Phormium pourront apporter des teintes chaudes et dynamiques et quelques narcisses blancs amèneront à l’ensemble des pointes de fraîcheur.

Ces compositions végétales seront également présentes par le biais des 2 grands panneaux réfléchissants et légèrement inclinés. J’aime l’idée que le végétal existe par ces massifs mais également par un écho de celui-ci, qui se contemplerait comme des tableaux en suspension.

Équipe de réalisation

Solène Ortoli

Solène Ortoli travaille et vit à Paris. Formée à la scénographie aux Arts Décoratifs de Paris, elle est diplômée depuis 2008. Elle travaille en tant que scénographe auprès de metteurs en scène et réalisateurs. Ce travail lié à l’espace mais aussi à l’objet, l’a amené, parallèlement à ce travail de commande, à développer une démarche personnelle. Son travail pluridisciplinaire l’amène à créer des pièces sous forme de réappropriations d’objets ou de matériaux mais aussi en concevant des installations de taille plus volumineuse, en extérieur et généralement en lien avec le site sur lequel elle expose.

Les autres membres

Emilie Braun, Julie Rouxel (PARIS).

Jardin réalisé avec le concours de : La forge du canal, pour la métallerie (Grasse) ; Société Arthea Paysages, bassin et plantation (Grasse) ; Pépinière Sainte-Marguerite, végétaux (Grasse) ; Meilland Richardier, rosiers (Cannet des Maures).

© Département06